Un Café … et une épicerie s’il vous plait

Dans l’article sur réinventons l’épicerie, j’insiste sur le potentiel de lien social et donc de soutien mutuel que la plupart des lieux actuels ne valorisent pas ou peu. Je me réjouis d’autant plus de voir “pousser” des épiceries qui montrent la voie, comme Campillo à Toulouse ou la “Coop 5 pour 100” à Caen.

J’aimerais moi aussi participer à la création d’une épicerie-café et pourquoi pas co-working dans le Tarn. Si vous connaissez d’autres expériences, n’hésitez pas à les partager car comme toutes les bonnes idées dont le temps est venu, elles poussent un peu partout en même temps.

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.