Tofu Taifun, pour une économie du bien commun

Dans la série “les perles de nos voisins allemands”, voici une nouvelle petite entreprise devenue grande. C’est dans le région de Freiburg, “capitale” de la forêt noire et terrain fertile pour l’écologie, qu’est né dans les années 80 ce spécialiste du Soja, et plus particulièrement du Tofu. Peut-être que comme moi, vous l’avez déjà vu voire dégusté dans un des nombreux magasins où cette marque est bien représentée.

Taifun est aujourd’hui le leader européen des produits transformés à base de Soja avec 240 salariés. Mais si je vous parle de cette entreprise, c’est bien sûr parce qu’elle se démarque aussi par sa philosophie d’entreprise.

Son co-fondateur Wolgang Heck vient de céder toutes les parts de l’entreprise à une fondation qui porte son nom. Il souhaite ainsi empêcher tout rachat, et garantir un développement de l’entreprise en accord avec l’éthique de la fondation : mettre l’économie au service du bien commun, promouvoir les protéines végétales et l’éthique relationnelle. L’entreprise s’est déjà distinguée par le soutien à la création d’une filière de production de Soja en Allemagne. Elle publie régulièrement un rapport d’audit sur sa contribution au bien commun.

Pour partager cet article

Une réponse sur “Tofu Taifun, pour une économie du bien commun”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.